Saint-Marcellin Autrement

Groupe d'opposition pour les uns, minorité pour les autres nous sommes avant tout des Saint-Marcellinois souhaitant construire pour vous et avec vous Saint-Marcellin Autrement

dimanche 19 mars 2017

Dissolution Saint Marcellin Animation

LETTRE OUVERTE

Après la dissolution de Saint-Marcellin Animation, Saint-Marcellin Autrement s’interroge

Monsieur le Maire,

« En ce mois de mars 2017, nous avons assisté impuissants à la dissolution de Saint-Marcellin Animation qui avait pour mission d’animer notre ville.

Mise en place par vous-même en 1996, vous décidez aujourd’hui de ne plus verser l’habituelle subvention permettant à cette association de fonctionner.

Devant ce manque de recette, la dissolution est la seule issue.

Aucune information n’a été présentée en conseil municipal, c’est donc seule et sans concertation que la majorité municipale a décidé de ne plus investir sur cette association en lui coupant les vivres et donc toutes possibilités d'actions futures.

Par cette lettre ouverte, nous nous interrogeons :

- L’animation de notre ville sera donc reprise par la municipalité pour être « meilleure », les actions de Saint-Marcellin Animation n’étaient donc pas pertinentes. Quels sont les aspects négatifs qui peuvent faire penser cela ? Quelles seront les futures actions ?

- L’association menait différentes actions avec un budget d'environ 30 000 €, quel sera le budget estimatif de cette nouvelle structure ?

- L’association fonctionnait avec des bénévoles, la mairie souhaite professionnaliser l'animation de la ville, pour quel coût supplémentaire?

- L’association, autonome dans sa forme était indépendante dans ses choix. Le rattachement direct à la municipalité ne risque-t-il pas d'orienter les actions pour servir les seuls intérêts de la majorité et cela par l'utilisation des finances de la ville ?

- La diversité des adhérents permettait un détachement de l’aspect budgétaire et politique de la ville, qu’en sera-t-il dorénavant ?

- Les bénévoles souhaitant rejoindre cette nouvelle entité seront les bienvenus ! Après les avoir écartés et trahis, on leur fait les yeux de Chimène pour qu'ils restent pour bosser mais surtout pas pour intervenir dans les choix.

Autant de questions qui nous interpellent et qui nous font penser que ce bras armé du passé, au service de la municipalité, a perdu de sa splendeur au fil des années ou n’est plus suffisamment puissant dans une période politique remettant en cause toutes les baronnies.

Chacun jugera !

Nous ne pouvons pas terminer cette lettre ouverte sans remercier tous ceux qui ont fait leur maximum pour tenter de dynamiser notre ville depuis de nombreuses années.

A elles et à eux tous, un grand merci.

cette lettre a était remise en mains propre à M. le Maire avant d'être publié dans la presse locale.







dimanche 5 mars 2017

Commerce du centre ville

© Simon Galinier


C'est donc ce mardi 07 mars que la boucherie du centre ville devrait ré-ouvrir ses portes.
Bienvenue à ce nouveau commerçant.
Fermée depuis cet été, la seule boucherie du centre-ville de Saint-Marcellin va reprendre du service. Le jeune boucher chambérien Anthony Ciardiello s'installera fin février dans la Grande Rue

La culture au cœur de l’action municipale


Comme précisé dans le journal le trait d’Union de Février 2017 : le bilan de l’action culturelle de la ville de Saint-Marcellin pour la saison 2015-2016 aura donc constitué le morceau de choix du conseil municipal du 19 décembre dernier . Si la majorité revient longuement sur l’aspect philosophique de la culture, nous serons comme à notre habitude plus terre à terre et reviendrons sur l’aspect financier de cette même culture.

Se répéter pour arriver à se faire comprendre est un art, aussi nous insistons en pensant que nous finirons pas être entendus.

Extrait du Trait d’Union, février 2017 "Revendiquant la volonté claire de la municipalité et l’ampleur de l’effort consenti en la matière, qui ne peut être apprécié à travers la seule approche comptable"

Le Maire de St Marcellin , vice-président en charge de la culture au sein de la nouvelle intercommunalité  devrait réécouter les propos de son président lors de sa prise de fonction à l'ex- CCBI, qui lui appréhendait pragmatiquement la culture et son coût.(Lien au bas de cette page)

Si la médiathèque municipale est globalement un succès nous pensons, chiffres à l'appui, que la gestion du Diapason mériterait un tant soit peu d'attention pour endiguer le déficit abyssal et insupportable pour notre ville.

Au-delà du coût il y a la fréquentation sur les spectacles, 33 représentations pour une jauge (spectateurs présents) de 8727, cela représente donc une moyenne de 264 spectateurs par représentations.

Nous sommes très loin de remplir la salle qui contient environ 600 places.

A priori au vu de la faible fréquentation on pourrait en déduire que soit que les spectacles ne font pas envie, soit que  nos concitoyens dans une large majorité et pour des raisons diverses  ne veulent ou ne peuvent pas venir aux spectacles.

Rappelons que seulement 28,3% des spectateurs sont St Marcellinois.


Par contre le déficit est lui à 100% municipal.